Categories
My Blog

Day Trading vs Swing Trading

Le délai dans lequel un opérateur choisit de trading peut avoir un impact significatif sur la stratégie commerciale et la rentabilité. Les day traders ouvrent et ferment plusieurs positions au cours d’une même journée, tandis que les swing traders prennent des positions qui durent plusieurs jours, semaines ou même mois. Ces deux styles de négociation différents peuvent convenir à divers traders en fonction du montant de capital disponible, du temps disponible, de la psychologie et du marché négocié.

Un style de trading n’est pas meilleur qu’un autre et il s’agit en fait de savoir quel style convient le mieux à la situation personnelle d’un trader. Certains traders choisissent de faire l’un ou l’autre, tandis que d’autres peuvent être des day traders, des swing traders et des buy-and-hold investors en même temps.

Le Day Trading versus Swing Trading : Rendements potentiels

Le day trading attire les traders à la recherche d’une composition rapide des rendements. Supposons qu’un trader risque 0,5 % de son capital sur chaque transaction. S’il perd, il perdra 0,5 %, mais s’il gagne, il gagnera 1 % (rapport risque/rendement de 2:1).

Supposons également qu’il gagne 50 % de ses transactions. S’ils effectuent six transactions par jour, en moyenne, ils ajouteront environ 1,5 % au solde de leur compte chaque jour, moins les frais de transaction. Le fait de gagner ne serait-ce que 1 % par jour augmenterait un compte de trading de plus de 200 % au cours de l’année, sans compter les frais.

D’un autre côté, si les chiffres semblent faciles à reproduire pour des rendements énormes, rien n’est jamais aussi simple. Il n’est pas facile de gagner deux fois plus sur les gagnants que sur les perdants, tout en gagnant 50 % de toutes les transactions que vous effectuez. Vous pouvez réaliser des gains rapides, mais vous pouvez aussi épuiser rapidement votre compte de trading en effectuant des opérations sur la journée.

Le Swing trading accumule les gains et les pertes plus lentement que le day trading, mais vous pouvez toujours avoir certains Swing trades qui se traduisent rapidement par des gains ou des pertes importants. Supposons qu’un swing trader utilise la même règle de gestion des risques et risque 0,5 % de son capital sur chaque transaction dans le but d’essayer de réaliser 1 à 2 % sur ses transactions gagnantes.

Supposons qu’il gagne 1,5 % en moyenne sur les opérations gagnantes et qu’il perde 0,5 % sur les opérations perdantes. Ils font six transactions par mois et en gagnent 50 %. Au cours d’un mois typique, le swing trader pourrait gagner 3 % sur le solde de son compte, moins les frais. Au cours de l’année, cela revient à environ 36 %, ce qui semble bien mais offre moins de potentiel que les gains possibles d’un day trader.

Day Trading versus Swing Trading

Ces exemples de scénarios servent à illustrer la distinction entre les deux styles de trading. La modification du pourcentage de transactions gagnées, du gain moyen par rapport à la perte moyenne, ou du nombre de transactions, aura un impact considérable sur le potentiel de gains d’une stratégie.

En règle générale, le day trading a un potentiel de profit plus important, du moins sur les petits comptes. À mesure que la taille du compte augmente, il devient de plus en plus difficile d’utiliser efficacement tout le capital sur les opérations sur séance à très court terme.

Les day traders peuvent voir leur pourcentage de rendement diminuer au fur et à mesure que le capital dont ils disposent augmente. Leur rendement en dollars peut encore augmenter, puisque gagner 5 % sur un million de dollars équivaut à beaucoup plus que 20 % sur 100 000 dollars. Les opérateurs en bourse ont moins de chances que cela se produise.

Exigences variables en matière de capital

Les exigences de fonds propres varient en fonction du marché sur lequel se négocient les titres. Les day traders et les swing traders peuvent commencer avec des montants de capital différents selon qu’ils négocient sur le marché des actions, le marché des changes ou le marché à terme.

Aux États-Unis, le day trading sur les actions nécessite un solde de compte d’au moins 25 000 dollars. Il n’existe pas de minimum légal pour faire du swing trading sur les actions, bien qu’un swing trader voudra probablement avoir au moins 10 000 $ sur son compte, et de préférence 20 000 $ s’il cherche à tirer un revenu du trading.

Il n’existe pas de minimum légal pour trading sur le marché des changes, mais il est recommandé aux traders de commencer avec au moins 500 $, mais de préférence avec 1 000 $ ou plus. Pour le swing trade forex, le minimum recommandé est d’environ 1 500 $, mais de préférence plus. Ce capital vous permettra d’effectuer au moins quelques transactions à la fois.

Pour trading des contrats à terme, commencez avec un minimum de 5 000 à 7 500 dollars, et plus de capital serait encore mieux. Ces montants dépendent du contrat à terme négocié. Certains contrats peuvent nécessiter beaucoup plus de capital, tandis que d’autres, tels que les micro-contrats, peuvent en nécessiter moins.

Pour faire du swing trading sur une variété de contrats à terme, vous avez besoin d’au moins 10 000 $, et probablement 20 000 $ ou plus. Le montant nécessaire dépend des exigences de marge du contrat spécifique négocié.

Différence de temps de négociation

Le day trading et le swing trading nécessitent tous deux du temps, mais le day trading prend généralement beaucoup plus de temps. Les day traders négocient généralement pendant au moins deux heures par jour. Si l’on ajoute le temps de préparation et l’examen des graphiques/négociations, cela signifie qu’il faut passer au moins trois à quatre heures devant l’ordinateur. Si un day trader choisit de trading plus de deux heures par jour, l’investissement en temps augmente considérablement et cela devient un emploi à plein temps.

Le swing trading, en revanche, peut prendre beaucoup moins de temps. Par exemple, si vous effectuez un swing trading sur un graphique quotidien, vous pouvez trouver de nouvelles transactions et mettre à jour les ordres sur les positions actuelles en 45 minutes environ par nuit. Ces activités peuvent même ne pas être nécessaires la nuit.

Certains swing traders, qui effectuent des transactions sur des semaines ou des mois, peuvent n’avoir besoin de rechercher des transactions et de mettre à jour les ordres qu’une fois par semaine, ce qui réduit le temps nécessaire à environ une heure par semaine au lieu d’une heure par nuit, ou la mise à jour des ordres peut même ne pas être nécessaire sur une base nocturne.

Vous devez également effectuer des transactions de jour lorsqu’un marché est ouvert et actif. Les heures les plus efficaces pour la négociation de jour sont limitées à certaines périodes de la journée. Si vous ne pouvez pas effectuer de transactions sur le marché de jour pendant ces heures, choisissez plutôt le swing trading. Les swing traders peuvent rechercher des transactions ou passer des ordres à tout moment de la journée, même après la fermeture du marché.

Les swing traders sont moins affectés par les variations du prix d’un actif à la seconde près. Ils se concentrent sur la situation dans son ensemble, en examinant généralement les graphiques quotidiens, de sorte que le fait de passer des ordres après la fermeture du marché un jour donné fonctionne parfaitement. Les day traders gagnent de l’argent grâce aux mouvements seconde par seconde, ils doivent donc être impliqués pendant que l’action se déroule.

Focus, temps et pratique

Le swing trading et le day trading requièrent tous deux beaucoup de travail et de connaissances pour générer des profits de manière constante, bien que les connaissances requises ne soient pas nécessairement “book smarts”. Le succès d’une opération consiste à trouver une stratégie qui produit un avantage, ou un profit sur un nombre important d’opérations, puis à exécuter cette stratégie encore et encore.

Certaines connaissances sur le marché négocié et une stratégie rentable peuvent commencer à générer des revenus, avec beaucoup, beaucoup de pratique. Chaque jour, les prix évoluent différemment de ceux du jour précédent, ce qui signifie que le négociant doit être capable de mettre en œuvre sa stratégie dans diverses conditions et de s’adapter à l’évolution des conditions.

Cela représente un défi difficile à relever, et des résultats cohérents ne peuvent être obtenus qu’en pratiquant une stratégie dans le cadre de nombreux scénarios de marché différents. Cela prend du temps et devrait impliquer d’effectuer des centaines de transactions sur un compte de démonstration avant de risquer le capital réel.

Focus, temps et pratique

Le choix du day trading ou du swing trading est également une question de personnalité. Le day trading implique généralement plus de stress, nécessite une concentration soutenue pendant de longues périodes et exige une discipline incroyable. Les personnes qui aiment l’action, qui ont des réflexes rapides et/ou qui aiment les jeux vidéo et le poker ont tendance à graviter vers le day trading.

Le swing trading se fait à un rythme plus lent, avec des intervalles beaucoup plus longs entre les actions comme l’entrée ou la sortie d’une transaction. Il peut être très stressant et nécessite une grande discipline et une grande patience.

Il n’exige pas une concentration aussi soutenue, donc si vous avez des difficultés à rester concentré, le swing trading peut être la meilleure option. Les réflexes rapides n’ont pas d’importance dans le swing trading, car les transactions peuvent être prises après la fermeture du marché et l’arrêt de la fluctuation des prix.

Le day trading et le swing trading offrent tous deux une liberté dans le sens où un trader est son propre patron. Les traders travaillent généralement seuls, et ils sont responsables du financement de leurs comptes et de toutes les pertes et de tous les profits générés. On peut dire que les swing traders ont plus de liberté en termes de temps car le swing trading prend moins de temps que le day trading.

Une dernière comparaison

Un style de trading n’est pas meilleur que l’autre ; ils répondent simplement à des besoins différents. Le day trading a un potentiel de profit plus important, du moins en termes de pourcentage sur les comptes de trading de petite taille. Les traders de swing ont de meilleures chances de maintenir leurs pourcentages de rendement même si leur compte s’agrandit, jusqu’à un certain point.

Les exigences en matière de capital varient beaucoup selon les marchés et les styles de négociation. Le day trading nécessite plus de temps que le swing trading, alors que les deux requièrent beaucoup de pratique pour gagner en cohérence. Le day trading est la meilleure option pour les amateurs d’action. Ceux qui recherchent une option moins stressante et moins exigeante en temps peuvent opter pour le swing trading.

Categories
My Blog

Combien d’argent puis-je gagner en effectuant des opérations de change sur une journée ?

De nombreuses personnes aiment trading des forex étrangères sur le marché des changes (forex) parce qu’il nécessite le moins de capitaux possible pour démarrer une journée de négociation. Le marché des changes fonctionne 24 heures sur 24 pendant la semaine et offre un grand potentiel de profit grâce à l’effet de levier fourni par les courtiers en forex.

 Les opérations de change peuvent être extrêmement volatiles et un trader inexpérimenté peut perdre des sommes considérables.

Le scénario suivant montre ce potentiel, en utilisant une stratégie de négociation sur le marché des changes sur une journée avec contrôle des risques.

Gestion du risque lié aux opérations de change sur séance

Tout trader sur le marché des changes qui réussit gère son risque ; c’est l’un des éléments essentiels, sinon le plus important, de la rentabilité continue.

Pour commencer, vous devez maintenir votre risque sur chaque transaction à un niveau très faible, et 1 % ou moins est typique. Cela signifie que si vous avez un compte de 3 000 $, vous ne devriez pas perdre plus de 30 $ sur une seule opération. Cela peut sembler peu, mais les pertes s’additionnent et même une bonne stratégie de day-trading vous fera subir des pertes en chaîne. Le risque est géré au moyen d’un ordre stop-loss, qui sera abordé dans les sections Scénario ci-dessous.

Stratégie de négociation sur le marché des changes

Bien qu’une stratégie puisse potentiellement avoir de nombreux éléments et être analysée pour sa rentabilité de diverses manières, une stratégie est souvent classée en fonction de son taux de réussite et de son rapport risque/récompense.

Taux de réussite

Votre taux de gain représente le nombre de transactions que vous gagnez sur un nombre total donné de transactions. Si vous gagnez 55 transactions sur 100, votre taux de réussite est de 55 %. Bien que ce ne soit pas obligatoire, un taux de gain supérieur à 50 % est idéal pour la plupart des day traders, et 55 % est acceptable et réalisable.

Risque et récompense

Le rapport risque/récompense indique le montant du capital risqué pour atteindre un certain profit. Si un trader perd 10 pips en perdant des transactions mais en gagne 15 en gagnant des transactions, il gagne plus sur les gagnants qu’il ne perd sur les perdants. Cela signifie que même si le trader ne gagne que 50% de ses transactions, il sera rentable. Par conséquent, gagner plus sur les transactions gagnantes est également un élément stratégique pour lequel de nombreux day traders s’efforcent.

Un taux de gain plus élevé pour les transactions signifie une plus grande flexibilité avec votre risque/récompense, et un risque/récompense élevé signifie que votre taux de gain peut être plus faible et que vous seriez toujours rentable.

L'argent que je peux gagner en effectuant des opérations de change sur une journée

L’argent peut être un scénario hypothétique

Supposons qu’un commerçant dispose de 5 000 dollars de fonds de capital et qu’il ait un taux de gain décent de 55 % sur ses transactions. Il ne risque que 1 % de son capital ou 50 dollars par transaction. Pour ce faire, il utilise un ordre stop-loss. Dans ce scénario, un ordre stop-loss est placé à 5 pips du prix d’entrée de la transaction, et une cible est placée à 8 pips.

Cela signifie que la récompense potentielle pour chaque transaction est 1,6 fois supérieure au risque (8 pips divisés par 5 pips). N’oubliez pas que vous voulez que les gagnants soient plus grands que les perdants.

Lorsque vous négociez une paire de forex pendant deux heures à un moment actif de la journée, il est généralement possible d’effectuer environ cinq transactions au tour de table (le tour de table comprend l’entrée et la sortie) en utilisant les paramètres ci-dessus. S’il y a 20 jours de trading dans un mois, le trader effectue 100 transactions en moyenne dans le mois.

Effet de levier du trading

Aux États-Unis, les courtiers en forex fournissent un effet de levier jusqu’à 50:1 sur les principales paires de forex.4 Pour cet exemple, supposons que le cambiste utilise un levier de 30:1, car cela est généralement plus que suffisant pour les cambistes d’un jour. Comme le trader dispose de 5 000 $ et que l’effet de levier est de 30:1, le trader peut prendre des positions d’une valeur allant jusqu’à 150 000 $. Le risque est toujours basé sur les 5 000 $ d’origine, ce qui permet de limiter le risque à une petite partie du capital déposé.

Souvent, les courtiers en forex ne prélèvent pas de commission, mais augmentent plutôt l’écart entre l’offre et la demande, rendant ainsi plus difficile une négociation rentable au jour le jour. Les courtiers ECN offrent un écart très faible, ce qui facilite les transactions rentables, mais ils facturent généralement environ 2,50 dollars pour chaque tranche de 100 000 dollars négociés (5 dollars au tour).

Échange de paires de forex

Si vous négociez une paire de forex comme l’USD/CAD, vous pouvez risquer 50 $ sur chaque transaction, et chaque pip de mouvement vaut 10 $ avec un lot standard (100 000 unités de forex).5 Vous pouvez donc prendre une position d’un lot standard avec un ordre stop-loss de 5 pip, ce qui limitera le risque de perte à 50 $ sur la transaction. Cela signifie également qu’une transaction gagnante vaut 80 $ (8 pips x 10 $).

Cette estimation peut montrer combien un cambiste pourrait gagner en un mois en exécutant 100 transactions :

  • 55 métiers ont été rentables : 55 x $80 = $4,400
  • 45 métiers ont été perdants : 45 x ($50) = ($2,250)

Le bénéfice brut est de 4 400 $ – 2 250 $ = 2 150 $ en l’absence de commissions (le taux de gain serait cependant probablement inférieur)

Le bénéfice net est de 2 150 $ – 500 $ = 1 $, 650 $ si vous utilisez un courtier à commission (le taux de gain serait cependant plus élevé)

En supposant un bénéfice net de 1 650 $, le rendement du compte pour le mois est de 33 % (1 650 $ divisé par 5 000 $). Cela peut sembler très élevé, et c’est un très bon rendement. Voir les précisions ci-dessous pour voir comment ce rendement peut être affecté.

Glissement plus important que prévu

Il ne sera pas toujours possible de trouver cinq bonnes journées de négociation chaque jour, surtout lorsque le marché évolue très lentement pendant de longues périodes.

Les dérapages sont inévitables dans le trading. Il se traduit par une perte plus importante que prévu, même en cas d’utilisation d’un ordre stop-loss. C’est un phénomène courant sur les marchés qui évoluent très rapidement.

Glissement

Pour tenir compte des dérapages dans le calcul de votre bénéfice potentiel, réduisez le bénéfice net de 10 % (il s’agit d’une estimation élevée des dérapages, en supposant que vous évitez de tenir jusqu’à la publication de données économiques importantes). Cela réduirait le potentiel de profit net généré par votre capital d’échange de 5 000 $ à 1 485 $ par mois.

Vous pouvez ajuster le scénario ci-dessus en fonction de votre stop loss et de votre cible, de votre capital, du slippage, du taux de gain, de la taille de la position et des paramètres de commission.

Le mot de la fin

Cette simple stratégie à risque contrôlé indique qu’avec un taux de gain de 55%, et en gagnant plus sur les gagnants que sur les perdants, il est possible d’atteindre des rendements au nord de 20% par mois avec le trading de jour sur le forex. La plupart des traders ne devraient pas s’attendre à gagner autant ; même si cela semble simple, en réalité, c’est plus difficile.

Malgré tout, avec un taux de gain et un rapport risque/rendement décents, un trader sur séance spécialisé dans le forex et doté d’une bonne stratégie peut gagner entre 5 et 15 % par mois grâce à l’effet de levier. N’oubliez pas non plus que vous n’avez pas besoin de beaucoup de capital pour démarrer ; 500 à 1 000 dollars suffisent généralement.

Categories
My Blog

Comment ouvrir un compte de trading sur le Forex

Le trading du forex est une activité passionnante. Il fait l’objet d’un tel battage médiatique en ligne, mais comment une personne moyenne peut-elle se lancer dans le trading du forex ? La première chose que vous devez faire est de choisir un courtier. Pour ce faire, vous pouvez jouer avec différents comptes de démonstration de différents courtiers. Vous pouvez trouver une liste de courtiers en ligne ici. Une fois que vous aurez choisi un courtier, vous passerez par une procédure d’inscription standard qui est similaire à l’ouverture d’un compte bancaire.

Exigences typiques pour débuter

La première chose à faire est d’ouvrir un compte auprès d’un courtier en forex. Vous devrez fournir un grand nombre d’informations personnelles pour ouvrir votre compte, notamment les suivantes :

  • Nom
  • Adresse
  • Courriel
  • Numéro de téléphone
  • Type de devise du compte
  • Un mot de passe pour votre compte commercial
  • Date de naissance
  • Pays de citoyenneté
  • Numéro de sécurité sociale ou numéro d’identification fiscale
  • Statut d’emploi

Vous devrez également répondre à quelques questions financières, telles que :

  • Revenu annuel
  • Valeur nette
  • Expérience commerciale
  • Objectifs commerciaux

Conformité de l’industrie

Vous vous demandez peut-être pourquoi les courtiers en forex veulent connaître toutes ces informations. La réponse est simple : pour se conformer à la loi. Le forex est un peu une industrie du Far West depuis qu’il est devenu un trading de détail il y a quelque temps, et, pour cette raison, des réglementations ont été mises en place pour fournir un certain degré de protection aux titulaires de comptes contre divers types de préjudices.

Il est peu probable que vous trouviez un courtier qui vous ouvre un compte sans exiger de réponse à ces questions. Si vous en trouvez un qui ne pose pas beaucoup de questions, vous devriez vous méfier. Si vous vous méfiez d’un courtier en particulier, vous pouvez vous renseigner auprès de la National Futures Association pour connaître son statut.

Trading et risque sur le marché des changes

Au cours des dernières étapes de l’ouverture de votre compte, vous verrez des divulgations de risques. Veuillez les prendre au sérieux, le forex est une activité difficile pour les débutants ; ils ont tendance à les manger au dîner s’ils ne sont pas prudents. En moyenne, il y a plus de perdants que de gagnants. Le courtier vous rappellera que le forex peut être une activité dangereuse, et il est tenu de le faire.

Une fois que vous aurez fourni toutes les informations à traiter, le courtier les vérifiera et vous demandera généralement d’envoyer certains documents de vérification, tels qu’une pièce d’identité délivrée par le gouvernement, et peut-être une déclaration d’utilité pour vérifier votre nom et votre adresse. Cela peut ralentir le processus d’un jour ou deux, mais il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Une fois vos informations vérifiées, vous pouvez approvisionner votre compte et commencer à trading. Un conseil que j’aime donner à tous les nouveaux traders est de ne pas mettre sur le compte de l’argent que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre.

Ce conseil semble évident, mais certaines personnes commencent par avoir l’impression d’en savoir plus qu’elles ne le font et prennent des risques inutiles. Commencez avec une somme d’argent raisonnable et faites de petits échanges. Rien ne peut vous préparer aux émotions que vous ressentez lorsque votre argent est vraiment en danger, alors allez-y lentement au début.

Le Forex devrait être ennuyeux

Le Forex semble très excitant, mais en réalité, il devrait être ennuyeux et coupé et séché. Si vous ressentez beaucoup d’anxiété lorsque vous effectuez des transactions, soyez prudent. Il est fréquent que vous soyez trop fatigué par vos transactions gagnantes ou que vous deveniez un trader destructeur par vos transactions perdantes.

Apprendre à faire des transactions en utilisant la recherche et la logique systématique vous servira bien plus qu’à vous fier à vos émotions pour guider vos transactions. Le Forex doit vous donner l’impression de prendre des décisions simples et méthodiques, avec des mesures de précaution en cas d’échec. Bien que cela puisse vous sembler ennuyeux, vous survivrez beaucoup plus longtemps si vous abordez ce marché de cette manière.

Gardez votre sang-froid

Si vous avez l’impression de commettre des erreurs courantes sur le marché des changes et que vous vous sentez généralement frustré, arrêtez de trading et revoyez les principes de base. Le trading sur le marché des changes est l’un de ces secteurs où vous devez parfois réévaluer vos méthodes pour vous assurer que vous atteignez vos objectifs. Essayez de ne pas être trop frustré et gardez votre approche scientifique et sans émotion.

Categories
My Blog

Techniques avancées de négociation sur le Forex

Les opérations de change peuvent être aussi simples ou aussi compliquées que vous le souhaitez. Au début, les opérations de change semblent simples. Le Forex est un marché pour le trading des forex. Les traders utilisent ces opérations pour spéculer et se couvrir en vue de réaliser des bénéfices, mais aussi à des fins commerciales ou autres. Le marché des changes est la bourse la plus importante et la plus négociée au monde et est utilisé par des traders individuels, des institutions financières, des courtiers et des investisseurs institutionnels.

Il peut sembler que votre seul travail en tant que trader consiste à choisir la direction d’une paire de CFD et à encaisser vos bénéfices. Cependant, le trading sur le forex demande du temps, de la patience et de l’expérience. Vous aurez besoin d’une combinaison de compétences en analyse fondamentale et technique et d’une compréhension des facteurs qui font bouger les forex négociées sur le marché des changes. Ou peut-être espérez-vous trouver un système précis de négociation sur le marché des changes sur l’internet. Si seulement c’était aussi simple.

Couverture du Forex

La couverture est un moyen de réduire les risques en prenant les deux côtés d’un trading en même temps. Si votre courtier le permet, un moyen simple de se couvrir consiste à prendre une position longue et une position courte sur la même paire. Les traders avancés utilisent parfois deux paires différentes pour effectuer une couverture, mais cela peut devenir très compliqué.

Par exemple, disons que vous décidez d’être short sur le dollar américain et le franc suisse (USD/CHF) parce que vous voyez qu’il se situe dans le haut d’une fourchette de prix récente. Vous décidez d’ouvrir une position courte. Après avoir établi votre position courte, vous commencez à penser que l’USD/CHF semble un peu fort, et vous pensez qu’il pourrait se casser à la hausse et faire de votre position courte une position chère.

Pour effectuer un équilibrage avancé, vous commencez à examiner d’autres paires d’USD. Vous constatez que la paire euro/dollar (EUR/USD) a tendance à évoluer en sens inverse de l’USD/CHF. Pour compléter votre couverture du risque de change, vous êtes à découvert sur l’EUR/USD. L’USD finit par briser la résistance et se déplace fortement contre le CHF. Votre position courte sur l’EUR devient gagnante, et votre position courte sur l’USD/CHF est perdante, mais votre risque est limité car ils s’équilibrent presque.

Négociation des positions

L’échange de positions est un échange basé sur votre exposition globale à une paire de forex. Votre position est votre prix moyen pour une paire de forex. Par exemple, vous pouvez effectuer une transaction à découvert sur l’EUR/USD à 1,40. Si la paire suit une tendance à la baisse, mais qu’elle remonte et que vous effectuez une autre vente à découvert à 1,42, par exemple, votre position moyenne sera de 1,41. Lorsque l’EUR/USD retombera en dessous de 1,41, vous retrouverez le bénéfice global.

Trading des options sur le Forex

Une option de change est un accord d’achat d’une paire de forex à un prix prédéterminé à une date future spécifiée. Par exemple, si vous êtes long sur l’EUR/USD à 1,40, et que vous pensez qu’il y a une chance qu’il tombe à 1,38 dans le trading de nuit. Ne voulant pas risquer une réaction plus profonde, vous décidez de mettre un stop à 1,3750, mettant en place une perte potentielle de 250 pips.

250 pips semblent vraiment douloureux, alors vous décidez d’utiliser une option de change pour atténuer la douleur. Vous achetez une option pour les heures de nuit avec un prix d’exercice de 1,3750. Si l’EUR/USD augmente et ne touche jamais 1,3750 pendant la nuit, vous perdrez la prime que vous avez payée pour votre option de change.

Si l’EUR/USD baisse et touche votre option et votre stop loss, vous recevrez le bénéfice de votre option, en fonction du montant de la prime que vous avez payée, et vous réaliserez la perte de votre position longue sur l’EUR/USD. Le bénéfice de l’option compenserait une partie de la perte sur votre opération de change.

Scalping

Le scalping consiste à faire un échange à très court terme pour quelques pips en utilisant généralement un fort effet de levier. Le scalping est généralement effectué de préférence en conjonction avec un communiqué de presse et des conditions techniques favorables. L’opération peut durer de quelques secondes à quelques heures. De nombreux traders débutants commencent par un scalping, mais il ne faut pas longtemps pour savoir combien vous pouvez perdre si vous n’avez aucune idée de ce que vous faites. En général, le scaling est une stratégie risquée qui ne paie pas bien en comparaison, c’est un risque. Si vous comptez faire des opérations de scalping, il est préférable de les faire en conjonction avec votre position de négociation globale, et non comme une méthode de négociation principale.

Le trading Forex avancé consiste à voir toutes vos options lorsque vous effectuez une transaction. En plus d’une gestion des risques maîtrisée et d’une extrême prudence, le trading avancé peut être un autre moyen de faire des profits et de contrôler les pertes. Les techniques de trading avancées consistent simplement à utiliser le comportement du marché à votre avantage. Apprendre à utiliser correctement les techniques avancées est ce qui vous donnera l’avantage qui vous permettra de vous démarquer du trader moyen.

Categories
My Blog

Forex vs Bourse

L’une des principales raisons pour lesquelles certains traders préfèrent le forex au marché boursier est l’effet de levier du forex. Nous comparons ci-dessous les différences entre le trading des actions et le trading des forex.

Effet de levier

Dans le cadre de la négociation en bourse, vous pouvez normalement trading avec un effet de levier de 2:1 maximum. Vous devez également remplir certaines conditions pour pouvoir le faire. Tous les investisseurs ne sont pas autorisés à ouvrir un compte sur marge, ce qui est nécessaire pour exercer un effet de levier sur le marché boursier.

Les opérations sur le marché des changes sont très différentes. Pour pouvoir bénéficier d’un effet de levier, il vous suffit d’ouvrir un compte de négociation sur le marché des changes. Il n’y a aucune condition de qualification. Aux États-Unis, vous êtes limité à un effet de levier de 50:1, mais dans d’autres pays, vous pouvez obtenir un effet de levier de 200:1.

Différences de liquidité

Lorsque vous négociez des actions, vous achetez des parts de sociétés qui coûtent entre quelques dollars et des centaines de dollars. Le prix du marché varie en fonction de l’offre et de la demande. La négociation sur le marché des changes est un monde différent. Bien que l’offre de la monnaie d’un pays puisse fluctuer, il y a toujours une grande quantité de forex disponibles à trading. Par conséquent, toutes les principales forex mondiales sont très liquides.

Les échanges jumelés

Dans le trading des forex, les forex sont toujours cotées par paires. Vous devez donc vous préoccuper non seulement de la santé économique du pays dont vous échangez la devise, mais aussi de celle du pays contre lequel vous faites des échanges.

Vos préoccupations fondamentales diffèrent également d’un marché à l’autre. Lorsque vous achetez des actions d’Intel, votre principale préoccupation est de savoir si l’action va augmenter en valeur – vous êtes moins préoccupé par le cours des actions des autres entreprises. En revanche, lorsque vous achetez ou vendez sur le marché des changes, vous devez tenir compte de l’économie de deux pays. Un pays a-t-il une croissance de l’emploi plus forte qu’un autre, ou un meilleur PIB, ou des perspectives politiques plus favorables ? Pour réussir une seule opération de change, il faut donc analyser deux entités financières, et non une seule.
Les marchés du forex sont parfois plus sensibles aux situations politiques et économiques émergentes dans d’autres pays ; le marché boursier américain n’est pas à l’abri, mais il est généralement moins sensible à ces questions étrangères.

Sensibilité des prix à l’activité commerciale

Les deux marchés ont une sensibilité aux prix très différente en ce qui concerne l’activité commerciale. L’achat de 10 000 actions peut avoir une incidence sur le cours des actions, en particulier pour les petites sociétés qui ont moins d’actions en circulation que, par exemple, des géants comme Apple.

En revanche, les opérations de change de plusieurs centaines de millions de dollars dans une grande devise n’auront probablement que peu, voire pas d’impact sur le prix du marché de cette devise.

Accessibilité du marché

Les marchés des forex ont un accès plus large que les marchés boursiers. Bien qu’au XXIe siècle, il soit possible de trading des actions 24 heures sur 24, cinq jours sur sept, ce n’est pas particulièrement facile. La plupart des petits investisseurs négocient par l’intermédiaire d’une maison de courtage américaine, avec une grande période de négociation quotidienne, de 9h30 à 16h00, et un marché beaucoup plus restreint “après les heures”, avec une volatilité connue et des problèmes de prix qui découragent de nombreux petits investisseurs de l’utiliser. Les opérations de change, d’autre part, peuvent être effectuées six jours par semaine, 24 heures sur 24, car il existe de nombreuses bourses de change dans le monde entier – l’heure de négociation se situe toujours dans un fuseau horaire ou un autre.

Forex vs. Bourse

Pas de marchés baissiers dans le trading de forex

Lorsqu’un marché boursier baisse, vous pouvez gagner de l’argent en effectuant des ventes à découvert, mais cela impose des risques supplémentaires, dont l’un est que (au moins en théorie) vous pouvez avoir des pertes illimitées. En réalité, cela a peu de chances de se produire – à un moment donné, votre courtier mettra fin à la position à découvert. Néanmoins, la plupart des conseillers financiers mettent en garde contre la vente à découvert pour tous, et nombre des investisseurs les plus expérimentés exécutent en parallèle des ordres stop-loss et des ordres à cours limité pour contenir ce risque.

Dans le trading de forex, vous pouvez être à la fois vendeur et acheteur sur une paire de forex, et les deux positions présentent des risques similaires. Il n’est pas nécessaire d’effectuer des opérations de précaution supplémentaires pour limiter les pertes.

Une plus grande liberté de réglementation

La négociation des actions sur les grandes places boursières est soumise à de nombreuses réglementations et limites ; la négociation des forex est moins réglementée. D’une certaine manière, l’environnement réglementaire des grandes places boursières impose des limites que vous n’appréciez peut-être pas ; il vous protège également, ainsi que d’autres investisseurs, dans une mesure que le marché des changes n’apprécie pas.

C’est vous qui choisissez

La plupart des investisseurs sont plus familiers avec le marché boursier qu’avec le marché des changes, et cette familiarité peut être réconfortante. L’absence relative de réglementation sur le marché des changes et son degré élevé d’effet de levier possible permettent de contrôler facilement les grandes transactions sans qualifications particulières et avec une somme d’argent limitée. C’est le côté positif du marché du forex, mais la participation au forex augmente à la fois les opportunités d’investissement et le risque.

Categories
My Blog

Apprenez les bases des diagrammes Forex

Apprendre à lire un graphique sur le forex est considéré comme une sorte de science. Ils semblent compliqués à première vue. Les graphiques peuvent avoir un aspect radicalement différent selon les options que vous voulez utiliser. Les graphiques ont généralement des paramètres pour le style d’affichage du prix et la période que vous souhaitez visualiser. Les délais peuvent aller de 1 seconde à 10 ans, selon le système graphique. Le prix peut généralement être affiché sous la forme d’un chandelier, d’une ligne ou d’une barre.

Types de graphiques

Les graphiques ont généralement plusieurs modes d’affichage différents pour afficher le prix. L’une des méthodes permettant d’afficher le prix est appelée chandeliers japonais. Les graphiques en chandeliers sont la méthode d’affichage la plus couramment utilisée pour indiquer le prix sur un graphique forex. Il existe des théories sur l’utilisation de chandeliers pour prédire le prix. On dit que l’analyse en chandelier fournit un sentiment presque instantané lu sur le marché.

Graphiques en chandelier

Le prix peut également être affiché sous forme de ligne. Les graphiques linéaires sont un bon moyen de simplifier l’affichage du prix. Le graphique linéaire vous indique le prix de clôture pour chaque période. Une autre façon d’afficher le prix est d’utiliser un graphique en barres. Le graphique en barres est similaire au graphique en chandelier. Un graphique en barres vous indique l’endroit où le cours s’est ouvert, le haut et le bas, et l’endroit où le cours s’est fermé.

graphique de ligne forex

Analyse technique

L’une des meilleures raisons d’apprendre à lire correctement un graphique est de pouvoir appliquer l’analyse technique. Tous les traders ne croient pas à l’utilisation de l’analyse technique, mais celle-ci peut être utile, même si ce n’est pas votre principale méthode de négociation. L’analyse technique repose sur le prix qui figure sur le graphique que vous utilisez. La plupart des systèmes graphiques vous permettront d’ajouter des outils d’analyse technique en superposition sur votre graphique.

Soyez à l’affût des complications

Malheureusement, les analystes techniques peuvent s’emballer à la hâte. Le moyen le plus rapide de reconnaître un analyste technique qui s’emballe est de trouver difficilement le prix dans le graphique. Il est souvent préférable de rester simple et de se rappeler que le graphique ne sert pas tant à prédire l’avenir qu’à gérer efficacement les risques. Les traders ont beaucoup de difficultés lorsqu’ils pensent qu’ils peuvent prédire l’avenir en observant un schéma actuel sur le graphique qui ressemble à un schéma passé. N’oubliez pas que les différents opérateurs étaient sur le marché en train d’examiner différents points de données lorsque les modèles historiques se sont développés de la même manière que les modèles potentiellement actuels.

Categories
My Blog

La meilleure façon d’apprendre le trading sur le Forex

Si vous vous êtes penché sur le trading en ligne et que vous pensez que c’est une opportunité potentielle de gagner de l’argent, vous vous demandez peut-être quelle est la meilleure façon de vous mettre dans le bain et d’apprendre à vous lancer dans le trading de forex.

Il est important de comprendre les marchés et les méthodes de négociation sur le marché des changes afin de pouvoir gérer plus efficacement vos risques, de réaliser des transactions gagnantes et de vous préparer à réussir dans votre nouvelle entreprise.

L’importance de s’instruire

Pour commercer efficacement, il est essentiel de s’instruire sur le marché des changes. Vous pouvez trouver de nombreuses informations utiles sur le forex sur le site The Balance. Pour commencer, prenez le temps de vous informer sur le fonctionnement du marché des changes, sur les opérations de change, sur les périodes de négociation actives et sur la gestion des risques.

Comme vous pouvez l’apprendre au fil du temps, rien ne vaut l’expérience, et si vous voulez apprendre le trading sur le marché des changes, l’expérience est le meilleur professeur. Lorsque vous débutez, vous ouvrez un compte de démonstration et vous essayez le trading de démonstration. Cela vous donnera une bonne base technique sur les mécanismes de réalisation des opérations de change et vous permettra de vous habituer à travailler avec une plateforme de négociation spécifique.

Une chose fondamentale que vous pouvez apprendre par l’expérience, qu’aucun livre ou aucune discussion avec d’autres traders ne peut enseigner, est la valeur de la clôture de votre transaction et de la sortie du marché lorsque votre raison d’entrer dans une transaction est invalidée.

Il est très facile pour les traders de penser que le marché reviendra en leur faveur. Vous seriez surpris du nombre de négociants qui tombent dans ce piège et qui sont stupéfaits et le cœur brisé lorsque le marché ne fait que pousser plus loin la direction de leur trading d’origine.

La célèbre et douloureusement vraie déclaration de John Maynard Keynes déclare : “Le marché peut rester irrationnel, plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable. En d’autres termes, il ne sert pas à grand-chose de dire que le marché agit de manière irrationnelle et qu’il changera (c’est-à-dire dans le sens de votre transaction) parce que les mouvements extrêmes définissent les marchés des capitaux en premier lieu.

Utiliser un compte Micro Forex

L’inconvénient d’apprendre le trading avec un compte de démonstration uniquement est que vous n’avez pas l’occasion d’expérimenter ce que c’est que d’avoir votre argent durement gagné en jeu. Les instructeurs de trading recommandent souvent d’ouvrir un compte de trading micro forex ou un compte avec un courtier à taille variable qui vous permettra d’effectuer de petites transactions.

Les petites transactions vous permettront de mettre un peu d’argent en jeu, mais vous vous exposez à de très petites pertes si vous faites des erreurs ou si vous perdez des transactions. Cela vous apprendra beaucoup plus que tout ce que vous pouvez lire sur un site, un livre ou un forum de trading sur le forex et donne un angle entièrement nouveau à tout ce que vous apprendrez en tradant sur un compte de démonstration.

Apprendre le trading sur le Forex

Renseignez-vous sur les forex que vous échangez

Pour commencer, vous devez comprendre ce que vous échangez. Les nouveaux traders ont tendance à se lancer et à trading tout ce qui semble bouger. Ils utilisent généralement un fort effet de levier et négocient au hasard dans les deux sens, ce qui entraîne généralement des pertes d’argent.

Comprendre les forex que vous achetez et vendez fait une grande différence. Par exemple, une devise peut rebondir vers le haut après une grosse chute et encourager les traders inexpérimentés à “essayer de rattraper le fond”. La devise elle-même peut avoir chuté en raison de mauvais rapports sur l’emploi pendant plusieurs mois. Achèteriez-vous quelque chose de ce genre ? Probablement pas, et c’est un exemple de la raison pour laquelle vous devez savoir et comprendre ce que vous achetez et vendez.

Le trading des forex est formidable parce que vous pouvez utiliser un effet de levier, et il y a tant de paires de forex différentes à trading. Cela ne signifie pas pour autant que vous devez toutes les trading. Il est préférable d’en choisir quelques-unes qui n’ont pas de relation et de se concentrer sur celles-là. Si vous n’en avez que quelques-unes, il vous sera plus facile de suivre l’actualité économique des pays concernés et vous pourrez vous faire une idée du rythme des forex concernées.

Après avoir effectué des transactions avec un petit compte en direct pendant un certain temps et avoir eu une idée de ce que vous faites, il est normal de déposer plus d’argent et d’augmenter le montant de votre capital d’échange. Savoir ce que vous faites revient à vous débarrasser de vos mauvaises habitudes, à comprendre le marché et les stratégies de trading, et à avoir un certain contrôle sur vos émotions. Si vous y parvenez, vous pouvez réussir à trading sur le marché des changes.

Gérer les risques

La gestion des risques et la gestion des émotions vont de pair. Lorsque les gens se sentent émotifs, avides ou craintifs, c’est lorsqu’ils font des erreurs avec le risque, et c’est ce qui provoque l’échec. Lorsque vous regardez un graphique de trading, abordez-le avec un esprit logique et objectif qui ne voit que la présence ou le manque de potentiel ; il ne doit pas s’agir d’une question d’excitation. Si le fait d’appuyer sur la gâchette d’une transaction vous semble émotionnel, vous devez réévaluer pourquoi vous n’êtes pas capable d’être objectif.

Categories
My Blog

Comprendre et appliquer les stop loss dans les opérations de change

L’un des concepts les plus délicats du trading sur le forex est la gestion des ordres stop-loss, qui permettent de clôturer efficacement vos positions de trading lorsque les pertes atteignent des niveaux prédéterminés. Les stop-loss sont plus efficaces pour stopper les transactions lorsque des baisses importantes des marchés rendent le retour à la rentabilité peu probable. Et bien que certains investisseurs puissent trouver psychologiquement difficile de reconnaître les mauvaises décisions, ravaler votre fierté peut contribuer grandement à endiguer les pertes.

Bien qu’il n’existe pas de règles rigides en matière d’ordres stop, il existe des lignes directrices généralement acceptées. Par exemple, les cambistes peuvent placer des ordres stop juste en dehors de la fourchette des prix quotidiens des paires de forex négociées. De cette façon, si la direction du marché qui a initialement déclenché la transaction s’inverse soudainement, le stop loss protège la position. Dans un autre exemple, ceux qui favorisent un style de trading swing, peuvent fixer des stops loss plus loin dans le territoire de perte, peut-être deux à trois fois plus grand que la moyenne de la fourchette de trading journalier.

Application des stop loss dans les opérations de change

Plus de stratégies “stop loss

Arrêts de récolte et arrêts multiples

Certains traders de forex croient à tort que si vous fixez un stop-loss, les teneurs de marché manipuleront le marché afin de “récolter” votre stop et d’en tirer des profits. Pour se protéger contre cela, certains traders placent plusieurs stops, certains plus proches du prix courant que d’autres, de sorte qu’il n’y a pas de valeur monétaire unique qui puisse récolter la totalité de votre transaction. Mais en réalité, peu de traders font des transactions assez importantes pour justifier cette pratique. Mais il existe d’autres raisons de mettre en place des stops multiples. À savoir : si un mouvement soudain de votre position de négociation fait disparaître votre premier stop – ou même votre second, si le marché s’inverse ensuite, au moins une partie de votre négociation restera en jeu.

Arrêt et marche arrière

La stratégie de stop et de stop loss inversé comprend un arrêt à un certain point de perte, mais entre simultanément dans une nouvelle transaction – avec un arrêt dans la direction opposée. Cette stratégie nécessite une plus grande expertise du marché que celle de la plupart des traders débutants. De plus, tous les courtiers n’acceptent pas cette structure de transaction particulière comme un ordre unique. Dans ce cas, une fois le premier stop exécuté, vous devrez exécuter un nouvel ordre qui inverse l’ordre initial, en entrant le nouveau stop dans cette nouvelle direction.

Arrêts de piste

Ce vieil adage commercial : “Laissez courir vos profits ; réduisez vos pertes” est réalisable avec le “trailing stop”. Comme son nom l’indique, ces transactions sont à la traîne par rapport aux prix du marché par des montants fixes. Si votre transaction est orientée vers le profit, le “trailing stop” se déplace vers le haut avec la hausse du prix du marché. De cette façon, le pourcentage de perte que vous êtes prêt à tolérer reste le même, alors que les marchés tournent en votre faveur. Si le marché finit par se retourner contre vous, le talon d’arrêt – qui a augmenté au fur et à mesure de vos profits – protège l’effacement de ces gains récents.

Categories
My Blog

Les risques de la négociation sur les marchés des Forex

Le Forex, qui est un acronyme pour “foreign exchange“, représente le plus grand marché financier du monde, négociant quotidiennement plus de 5 000 milliards de dollars de forex mondiales. Le trading des forex sur le Forex comporte des risques sous diverses formes, mais il offre également une fonction précieuse pour de nombreux investisseurs et institutions. Une réglementation légère, l’effet de levier, la fluctuation constante de la valeur des forex et les forces du marché extérieur créent un environnement qui maintient les choses à un niveau difficile pour les opérateurs de change.

Le trading de détail des forex est généralement effectué par des courtiers et des teneurs de marché. Les traders passent par des courtiers qui, à leur tour, passent des ordres correspondants sur le marché interbancaire.

Fluctuations de la valeur des monnaies

La valeur des monnaies peut changer rapidement et souvent, pour de nombreuses raisons. Parfois, il s’agit d’une réaction à des nouvelles politiques et économiques extérieures, comme le projet de sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne. D’autres fois, c’est le marché lui-même qui entraîne les changements de valeur. Souvent, des événements externes et internes entraînent des changements de valeur de la monnaie sur le marché des changes.

Les fluctuations ne sont pas mauvaises en soi, mais l’incapacité d’un trader à prévoir ces changements avec précision crée un risque. Par exemple, lorsque le dollar américain est fort, les entreprises américaines peuvent acheter davantage de produits européens, qui sont devenus moins chers en conséquence. Pour payer ces produits, elles échangent des dollars américains contre des euros. Lorsque de grandes quantités de dollars sont échangées contre des euros sur une courte période, cela fait augmenter la demande d’euros. Par conséquent, la valeur de l’euro augmente, et la valeur du dollar américain par rapport à l’euro diminue.

Types d’investisseurs et niveaux de risque

Les forex sont négociées par des investisseurs individuels, des institutions financières et des sociétés faisant des affaires à l’échelle internationale. Les investisseurs particuliers et les banques font du trading pour faire des bénéfices, et les sociétés font généralement du trading dans le cadre normal de l’achat et de la vente de biens et de services dans le monde entier.

Le trading des forex est généralement à fort effet de levier, de sorte qu’avec un petit investissement en espèces et une certaine marge, les investisseurs peuvent contrôler une somme d’argent considérable. Le marché des changes est également peu réglementé et certains types de transactions ne le sont pas du tout, ce qui augmente le risque encouru. La clé du succès des opérations de change consiste à trading de manière prudente tout en employant certains moyens de gestion des risques.

Comment fonctionnent les commerçants qui réussissent

En général, les négociants qui ne font que quelques grosses transactions concentrées sont plus susceptibles de perdre de l’argent. Les traders qui répartissent leurs fonds sur de nombreuses transactions différentes diversifient leur risque et ont de meilleures chances de faire des affaires de manière rentable. De même, les traders qui utilisent un effet de levier agressif sont plus susceptibles de subir des pertes importantes que ceux qui ne le font pas.

Les risques du trading sur le forex sont réels, et selon un rapport de Bloomberg de 2014, près de 70 % des traders sur le forex ont perdu de l’argent au cours de chacun des quatre trimestres précédents. Il n’est pas surprenant que les données compilées par la National Futures Association, une institution d’autorégulation du marché des changes similaire à la FINRA, montrent que la plupart des traders de détail abandonnent au bout de quatre mois environ.

Atténuation des risques

Gagner de l’argent en négociant sur le marché des changes implique un grand nombre de risques, mais certains traders gagnent de l’argent. Les traders novices devraient commencer à trading sur une plateforme de négociation d’entraînement qui leur permet d’effectuer des transactions hypothétiques sans risquer leur capital d’investissement. S’ils obtiennent des résultats positifs, ils peuvent commencer à effectuer des opérations de change en direct.

Parmi les autres pratiques recommandées pour réduire les risques, on peut citer la diversification des risques en effectuant plusieurs petites transactions sur différents marchés plutôt qu’une seule et l’utilisation d’ordres stop pour limiter les pertes potentielles. Jusqu’à ce que vous compreniez comment l’utiliser prudemment, évitez d’utiliser le levier disponible, qui peut dépasser 50 pour 1. À 50 pour 1, même une différence de 2 % allant à l’encontre de votre transaction entraîne une perte totale de tous les fonds investis.

L’essentiel

La connaissance est le pouvoir, et le marché du forex change continuellement. Continuez à apprendre, à tester de nouvelles stratégies et à adopter un point de vue conservateur afin de minimiser les risques et de maximiser les profits des opérations de change.

Categories
My Blog

Comment éviter les escroqueries sur le marché des changes

Le marché des changes (forex) est énorme, avec un volume quotidien moyen de transactions de plus de 5 000 milliards de dollars, y compris les contrats à terme et les options sur forex. Il n’est pas non plus très bien réglementé. Cela signifie qu’il existe encore des possibilités pour de nombreuses escroqueries au marché des changes qui promettent des fortunes rapides grâce à des “formules de négociation secrètes”, des méthodes de négociation “propriétaires” basées sur des algorithmes ou des “robots de change” qui négocient pour vous.

Avant de vous lancer dans le trading des forex, faites preuve de diligence raisonnable. Visitez le site web du Background Affiliation Status Information Center (BASIC) créé par la National Futures Association (NFA) pour savoir comment choisir un courtier de bonne réputation et éviter les escroqueries. La NFA est l’organisme d’autorégulation du secteur des contrats à terme et des options.

Avant de traiter avec le public, toute entreprise ou personne qui souhaite effectuer des opérations de change hors bourse est tenue de devenir membre de la NFA et de s’inscrire auprès de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC). La CFTC est l’organisme gouvernemental qui supervise le trading des contrats à terme et des options. Vous pouvez effectuer une recherche dans BASIC pour savoir quelles mesures réglementaires, le cas échéant, ont été prises à l’encontre d’un individu ou d’une entreprise en particulier.

Vendeurs de signaux

L’un des défis que doit relever un investisseur débutant sur le marché des changes est de déterminer quels opérateurs doivent faire confiance au marché des changes et lesquels doivent être évités. Les vendeurs de signaux sont un groupe d’opérateurs à considérer avec attention.

Un vendeur de signaux propose un système qui vise à identifier les moments favorables pour acheter ou vendre une paire de CFD. Le système peut être manuel, auquel cas l’utilisateur doit entrer des informations sur la négociation, ou il peut être automatisé pour effectuer une transaction lorsqu’un signal se produit.

Certains systèmes s’appuient sur l’analyse technique, d’autres sur les dernières nouvelles, et beaucoup utilisent une combinaison des deux. Mais ils prétendent tous fournir des informations qui conduisent à des opportunités commerciales favorables. Les vendeurs de signaux facturent généralement des frais quotidiens, hebdomadaires ou mensuels pour leurs services.

Vendeurs de signaux

Une critique fréquente des vendeurs de signaux est que s’il était possible d’utiliser leur système pour battre le marché, pourquoi la personne ou l’entreprise qui possède ces informations les rendrait-elle largement disponibles ? Ne serait-il pas plus logique d’utiliser cet incroyable système de signalisation pour se faire d’énormes profits ?

D’autres analystes font la distinction entre les escrocs connus et les sources d’information sur le marché plus réputées qui offrent un service de signalisation bien pensé.

Derrière ces points de vue opposés se cache une plus grande divergence d’opinion quant à savoir si quelqu’un peut prédire la prochaine évolution d’un marché commercial. Ce désaccord fondamental ne sera pas réglé de sitôt.

L’économiste Eugene Fama, lauréat du prix Nobel, propose dans son hypothèse de marché efficace, très réputée, qu’il n’est pas possible de trouver ce genre d’avantages momentanés sur le marché.

Son collègue économiste Robert Shiller, également prix Nobel, est d’un avis différent, citant des preuves que le sentiment des investisseurs crée des hausses et des baisses qui peuvent fournir des opportunités de négociation.

La meilleure façon de déterminer si un vendeur de signaux peut vous être bénéfique est d’ouvrir un compte de trading auprès d’un des courtiers en forex les plus connus et d’entrer dans des transactions pratiques qui n’impliquent pas d’argent réel en fonction des signaux. Soyez patient, et avec le temps, vous déterminerez si la signalisation prédictive vous convient ou non.

Fonds fictifs de gestion des investissements en Forex

Les fonds de gestion du Forex ont proliféré, mais la plupart d’entre eux sont des escroqueries. Ils offrent aux investisseurs la “possibilité” de faire exécuter leurs opérations de change par des cambistes hautement qualifiés qui peuvent offrir des rendements exceptionnels sur le marché en échange d’une part des bénéfices.

Le problème est que cette offre de “gestion” exige des investisseurs qu’ils renoncent au contrôle de leur argent et le remettent à quelqu’un qu’ils connaissent peu, si ce n’est le site web et les brochures des arnaqueurs, qui présentent souvent des résultats complètement faux.

Les investisseurs se retrouvent souvent sans rien, tandis que les escrocs utilisent les fonds des investisseurs pour vivre au jour le jour.

Une bonne règle empirique sur le marché des changes, comme dans d’autres domaines d’investissement, est que si cela semble trop beau pour être vrai, comme des rendements annuels de plus de 100 %, par exemple, il s’agit presque certainement d’une escroquerie.

Courtiers malhonnêtes

Bien que le marché du forex ne soit pas entièrement non réglementé, il ne dispose pas d’une autorité de régulation unique et centrale. En revanche, le marché des changes au comptant, qui représente la majorité des transactions, n’est pas du tout réglementé. Il n’est donc pas surprenant que certains courtiers en forex ne traitent pas leurs clients de manière équitable et, dans certains cas, les escroquent.

Courtiers malhonnêtes

Outre la recherche sur le site web BASIC, vous pouvez vous aider à éviter un mauvais courtier en traitant avec un courtier qui traite également des opérations boursières et qui est donc réglementé par la Securities and Exchange Commission (SEC) et l’Autorité de régulation du secteur financier (FINRA). Bien que le trading des forex lui-même puisse ne pas être réglementé, un courtier soumis à la surveillance de la SEC et de la FINRA ne risquerait probablement pas sa licence pour d’autres titres en escroquant ses clients sur le marché des changes.